octobre 2, 2012

Photos: TEC CEM

J’ai commencé en août mon année au Mexique. Je posterai ici les photos de mon séjour ainsi que mes impressions, les spécificités du pays.

Le Mexique

Le Mexique, officiellement les États-Unis mexicains, est avec plus de 112 millions d’habitants, le plus peuplé des pays d’expression espagnoleLe Mexique est le troisième plus grand pays d’Amérique latine (après le Brésil et l’Argentine) et le deuxième plus peuplé (après le Brésil). En 2011, il est la quatorzième puissance économique mondiale.

México, D.F.

Mexico est la capitale et la ville la plus peuplée du Mexique avec environ 20 millions d’habitants. Elle est située sur un plateau d’une altitude de 2 250 mètres, entouré de sommets; sur l’un desquels se trouve d’ailleurs Atizapan. Elle est souvent désignée par l’appellation officielle Distrito Federal (D.F., District Fédéral) pour éviter la confusion avec le pays du même nom en espagnol ou encore avec l’État de Mexico (Estado de México, où se situe Atizapan), contigu, dont elle ne fait d’ailleurs pas partie.


Atizapan de Zaragoza
Atizapan est l’une des 125 municipalités de l’État de Mexico. Située 2 315 mètres d’altitude, la ville compte également 489 937 habitants.

C’est dans cette ville que j’habite et où se situe le campus du TEC de Monterrey, Estado de México (TEC CEM), où j’étudie. C’est une université privée, qui a été créée en 1943 par un groupe d’hommes d’affaires dans le but de former des professionnels de haut niveau; le premier campus étant logiquement basé à Monterrey.  On compte aujourd’hui plus de 31 campus à travers le Mexique. C’est une des universités les plus reconnues au Mexique autant pour sa qualité de l’enseignement que pour son engagement social auprès de la population.

Lors de mon arrivée ici, ce qui m’a le plus marqué est l’immensité. L’échelle des distances est totalement à revoir. Ainsi, il me faut par exemple environ une heure pour me rendre à DF (en fonction de la circulation). A Atizapan, tout est à faire en taxi. D’abord pour certaines raisons de sécurités le soir et la nuit; mais surtout car tout est éloigné, centres commerciaux, cinémas… Non pas car le TEC est “au milieu  de nulle part”, simplement car la ville est extrêmement étalée; du fait avant tout de bâtiment très bas. Il ne semble pas dans la culture mexicaine de construire des barres d’immeubles ou même des bâtiments à quelques étages comme on en a dans nos villes françaises.
Ma première impression du TEC CEM fut très bonne. Comme on peut le voir sur les photos, il est bâtit sur le modèle des campus à l’américaine qu’on a l’habitude de voir dans les films: c’est immense, tout est impeccable, les infrastructures -surtout sportives- sont époustouflantes… A l’image du Mexique, second pays du continent américain en terme d’importance de l’écart entre riches et pauvres, le contraste avec les alentours du campus est saisissant.

  1. cockburncore a reblogué ce billet depuis audi-en-mexico
  2. audi-en-mexico a publié ce billet